PMA: pari pour faire du numérique un levier du développement

16 avril 2018

« La digitalisation offre de belles opportunités pour le développement, c’est vrai, mais si nous y allons à l’aveugle nous n’en tirerons pas profit, bien au contraire », a mis en garde lundi la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) lors du lancement de la quatrième édition de la Semaine du commerce électronique. « Les technologies ne préparent pas et ne réparent rien, les hommes oui », a déclaré la Secrétaire générale adjointe de la CNUCED, à l’ouverture d’une réunion qui sera consacrée aux risques et avantages d’une économie fondée sur les données. Selon Mme Isabelle Durant, l’urgence est « de préparer ensemble - pour ne pas devoir réparer - et pour en tirer les bénéfices, au nom du développement et au nom des pays les plus pauvres ».

Mais ce sont aussi « cinq jours pour mieux comprendre les enjeux et les dangers liés à cette relativement nouvelle économie digitale », a ajouté Mme Durand qui note qu’il sera difficile de voir « les bénéfices de cette nouvelle manière de commercer que si nous n’y allons pas à aveugle ». Selon la Secrétaire générale adjointe de la CNUCED, « il est en effet dangereux d’entrer dans ce monde digital si on n’en connait pas suffisamment les codes, les risques, les règles, tant pour y travailler que pour s’adapter en permanence aux évolutions hyper rapides qui s’y produisent ». 

Face aux défis posés par ces nouvelles technologies, la CNUCED a lancé en 2016 le programme d’évaluation de préparation au commerce en ligne). En un an et demi, l’institution onusienne a aidé près de sept pays moins avancés à établir des mesures politiques indispensables et les permettre ainsi de se lancer « dans l’aventure de l’e-commerce ».

A noter que les différentes réunions de cette semaine consacrée au commerce électronique porteront sur la protection des consommateurs en ligne, la logistique commerciale à l’ère numérique, les identités numériques, les technologies « blockchain », la participation des femmes à l’économie numérique ou encore le développement du commerce électronique en Afrique et en Asie du Sud.

 

(Extrait sonore : Isabelle Durant, Secrétaire générale adjointe de la CNUCED)

 

 

Crédit audio:
Isabelle Durant, Secrétaire générale adjointe de la CNUCED
Durée audio:
1'12"