Sécurité routière : un fonds de solidarité pour réduire la pandémie

12 avril 2018

Au micro d’ONU Info, Jean Todt, l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour la sécurité routière, s’est réjoui de la création du Fonds qui permettra de répondre à la véritable pandémie que représente la mortalité sur les routes, en particulier dans les pays en développement, où plus de 40% des victimes, sont des piétons et alors que les autres usagers vulnérables, notamment ceux utilisant des deux-roues, paient un lourd tribut.

Jean Todt, qui préside également la Fédération internationale automobile (FIA) a indiqué que le Fonds des Nations Unies pour la sécurité routière pourrait, dans un premier temps, être doté d’environ 700 millions de dollars fournis par des donateurs publics et privés. Trois entités privées ont d’ores et déjà  annoncé leurs contributions.

Crédit audio:
Jean Todt, Envoyé spécial du Secrétaire général pour la sécurité routière. Propos recueillis par Jérôme Longué.
Durée audio:
6'43"