Au Mali, la réussite de l'accord de paix repose sur une confiance réciproque

12 avril 2018

Au cours des trois derniers mois, le chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, a noté un renforcement de la confiance entre les parties signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

Comment ce renforcement de la confiance se traduit-il concrètement ? Qu’attend le chef de la MINUSMA en matière de renforts ? Quel appui la mission onusienne apporte-t-elle à la Force du G5 Sahel ? Quels sont les enjeux et les défis en cette année d’élections au Mali ?

M. Annadif répond à ces questions dans un entretien accordé à ONU Info.

Crédit audio:
Propos recueillis par Pascal Sim / ONU Info
Durée audio:
14'42"