Myanmar : des preuves évidentes de destruction de villages de Rohingya par les forces de sécurité

12 mars 2018

Le Conseil des droits de l’homme s’est penché, ce lundi à Genève, sur la situation des droits de l’homme au Myanmar. La Rapporteuse spéciale sur la situation des droits de l’homme au Myanmar, Yanghee Lee, a affirmé qu'il y a désormais  plus de musulmans Rohingya à l’extérieur du Myanmar qu’à l’intérieur du pays. La vaste majorité des réfugiés se trouvent à Cox’s Bazar, au Bangladesh, a-t-elle dit, assurant que les attaques du 25 août attribuées à l’Armée de Libération des Rohingya de l’Arakan (ARSA) et aux forces de sécurité ont conduit à un nombre record de réfugiés fuyant l’État de Rakhine.

Crédit audio:
Yanghee Lee, Rapporteuse spéciale sur la situation des droits de l’homme au Myanmar.
Durée audio:
1'2"