Corée du Nord : une détente bienvenue, selon un expert des droits de l'homme

12 mars 2018
Devant le Conseil des droits de l’homme, lundi à Genève, le Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme en République populaire démocratique de Corée, Tomas Ojea Quintana, a déclaré que, depuis sa prise de fonction en juillet 2016, il avait toujours insisté sur la nécessité de ne pas rompre le dialogue avec ce pays et de ne pas privilégier les seules questions sécuritaires au détriment des droits de l’homme. Aujourd’hui, il se réjouit des récents développements avec « le sommet historique à venir entre Pyongyang et les États-Unis ». 
Crédit audio:
Tomas Ojea Quintana, Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme en République populaire démocratique de Corée.
Durée audio:
55"