OIT: La justice sociale, pierre angulaire d’une paix durable et d’une coexistence prospère

19 février 2018

La justice sociale pour les travailleurs migrants est dans l’intérêt de tous. C’est le message de Guy Ryder à l’occasion de la Journée mondiale célébrée ce 20 février. Le Directeur général du BIT fait valoir que parmi les 150 millions de travailleurs migrants recensés dans le monde, beaucoup sont en butte à l’exploitation, à la discrimination et à la violence et ne peuvent pas compter sur les protections les plus élémentaires. C'est particulièrement vrai pour les femmes, qui représentent 44 pour cent des travailleurs migrants. Or, estime le patron du BIT, la plupart des migrations sont liées à la recherche d’emplois décents. Guy Ryder souligne que les migrations de main d’oeuvre, si elles sont bien gérées, équitables et efficaces, peuvent offrir avantages et perspectives aux communautés d’accueil. Elles peuvent permettre d’équilibrer l’offre et la demande de main-d’œuvre, faciliter le développement et le transfert des compétences, renforcer les systèmes de protection sociale, favoriser l’innovation dans les entreprises et enrichir les communautés tant sur le plan culturel que sur le plan social.

Crédit audio:
Florence Westergard
Durée audio:
1'4"

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.