Mali/MINUSMA : «aller vers les élections de façon apaisée»

31 janvier 2018

Le chef de la MINUSMA, la Mission des Nations Unies au Mali, Mahamat Saleh Annadif, se réjouit des concertations entre la classe politique en perspective des élections qui auront lieu cette année. ''Il importe d'aller vers les elections de façon apaisée'', ne cesse-t-il de répéter.

Dans un entretien qu’il a accordé à la radio Mikado FM, le Représentant spécial des Nations Unies et chef de la MINUSMA, revient sur le rôle de la Mission onusienne dans la tenue de ces échéances.

Le 24 janvier dernier, les membres du Conseil de sécurité ont exprimé un sentiment d'impatience face aux retards persistants dans la pleine mise en œuvre des principales dispositions de l'Accord sur la paix et la réconciliation au Mali.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil de sécurité ont rappelé qu'ils ont entendu mardi un exposé du Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, sur la situation dans ce pays.

Ils ont souligné « la nécessité urgente d'apporter des dividendes de paix tangibles et visibles à la population du Nord et d'autres parties du Mali afin de préserver la pertinence de l'Accord et d'empêcher que les gains obtenus ne soient éventuellement inversés ».

(Extrait sonore : Mahamat Saléh Annadif, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, chef de la MINUSMA; propos recueillis par Thiecoura Goïta)

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.