Cameroun : Pour Mounouna Foutsou, la jeunesse doit se former pour s’approprier son avenir

31 janvier 2018

Le siège de l’ONU à New York, accueille durant deux jours le Forum de la jeunesse sur le thème « Le rôle des jeunes dans l’édification de la viabilité et à la résilience des communautés urbaines et rurales ». Outre de nombreux jeunes et des représentants d’organisations non gouvernementales (ONG), le Forum bénéficie de la participation d’une vingtaine de ministres, à l’instar de Mounouna Foutsou, Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique du Cameroun. Au micro d’ONU Info, le ministre a insisté sur l’appropriation par la jeunesse camerounaise de son destin et des programmes grâce à l’éducation et la formation. Il a souligné le rôle fondamental dans son pays du Conseil national de la jeunesse.

Lors de l’ouverture du Forum, la Présidente du Conseil économique et social (ECOSOC), Mme Marie Chatardová, avait accueilli les jeunes, en rappelant que cette catégorie de la population a atteint le chiffre sans précédent de 1,8 milliard dans le monde.

De son côté, le Président de l’Assemblée générale, Miroslav Lajčák, avait déploré le manque de place accordé aux jeunes par le système international. « Votre avenir est en jeu et les décisions que les hommes et femmes politiques prennent aujourd’hui auront une incidence sur vos vies, par conséquent nous sommes ici pour vous écouter, » a-t-il déclaré. Miroslav Lajčák, a invoqué les images de la signature de la Charte des Nations Unies où on ne voit aucun jeune. « C’est pour cette raison que depuis des années, les jeunes n’étaient ni vus ni entendus dans les salles de réunion et les couloirs de l’ONU. »

C’est pourquoi, le jeunes, a annoncé le Président de l’Assemblée générale, seront dûment invités à la réunion de haut niveau que l’Assemblée générale tiendra en avril sur la paix durable et, en mai, au Dialogue sur la jeunesse. L’engagement des jeunes sera aussi une priorité en mars, à une réunion sur l’eau, et en juin, à une autre sur les financements innovants.

(Interview : Mounouna Foutsou, Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique du Cameroun ; propos recueillis par Jérôme Longué)

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.