A Addis-Abeba, António Guterres affirme que le partenariat avec l’Union africaine est fondamental pour le travail de l’ONU

29 janvier 2018

Dans le cadre de la 30ème session ordinaire de l’Assemblée de l’Union africaine (UA), tant lors du Sommet, qu’au cours des nombreuses réunions auxquelles il a participé, le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, n’a eu de cesse de louer le partenariat que les deux organisations entretiennent. A Addis-Abeba, les deux organisations ont d’ailleurs signé un nouvel accord pour renforcer leur collaboration dans une série de domaines.

« Pour les Nations Unies, le partenariat le plus important est le partenariat avec l'Union africaine », a insisté M. Guterres, aux côtés de Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l'Union africaine, en marge d'un Sommet de l'Union africaine.

Après avoir signé le nouvel accord-cadre, le Secrétaire général avait déclaré que le continent africain était essentiel pour résoudre les problèmes mondiaux dans les domaines du développement, de la paix et de la sécurité, et des droits de l'homme.

« La communauté internationale ne pourra pas réussir en matière de développement si l'Afrique ne réussit pas son développement en tirant parti de sa jeunesse », a-t-il dit. « Nous serons aux côtés de l'Union africaine en respectant le rôle du leardership africain pour résoudre les problèmes africains ».

L'accord conclu samedi fait suite à la signature au siège des Nations Unies en avril 2017 d'un accord cadre historique pour renforcer le partenariat entre l'ONU et l'UA sur la paix et la sécurité et aider les deux organisations à mieux répondre aux défis des opérations de paix.

(Extrait sonore : António Guterres, Secrétaire général de l'ONU)

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.