Moussa Faki Mahamat : le partenariat essentiel de l’Union africaine avec l’ONU

29 janvier 2018

Tout comme son homologue de l’ONU, le Président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, s’est félicité du nouvel accord-cadre de coopération signé samedi entre les deux organisations. A la veille de participer dimanche avec les 54 pays membres, au Sommet de l’Union Africaine, le Président de la Commission de l’UA a insisté sur l’importance du renforcement du partenariat avec les Nations unies, notamment dans les domaines de la paix et de la sécurité, ainsi que du développement durable.

En préambule au Sommet, le Président de la Commission de l’Union africaine avait estimé que le Sommet serait l’occasion pour les instances dirigeantes de l’Union de faire le point du chemin parcouru au cours des six mois écoulés et de convenir des prochaines étapes de la marche collective vers une Afrique en paix et prospère au service de ses populations. Il avait estimé que dans un monde de plus en plus compétitif, marqué par la montée des égoïsmes nationaux, avec leurs relents de xénophobie et de rejet de l’autre, ainsi que par les lourdes menaces qui pèsent sur le système multilatéral, « nous n’avons d’autre choix que de nous serrer les rangs, et de mutualiser nos moyens ».

Rappelant que le thème de la corruption était au centre des discussions des dirigeants africains, Moussa Faki Mahamat, avait

plaidé en faveur d’une lutte contre les flux financiers illicites.

(Extrait sonore : Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union africaine)

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.