Réfugiés palestiniens : l’UNRWA lance la campagne mondiale « La dignité n’a pas de prix »

22 janvier 2018

A la suite, de la décision américaine de réduire de façon conséquente son financement, l’UNRWA, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient a lancé ce lundi de Gaza une campagne mondiale. Intitulée « La dignité n’a pas de prix », cette campagne vise à recueillir 500 millions de dollars a expliqué le Commissaire général de l’UNRWA, Pierre Krähenbühl, lors d’une conférence de presse organisée à l'école des filles Rimal de l'UNRWA à Gaza.

« Nous lançons cette campagne parce que la réduction spectaculaire du financement américain de l'UNRWA présente et confronte notre agence à une crise sans précédent. Cette décision a été à la fois abrupte et nuisible, » a déclaré le Commissaire général.

Pierre Krähenbühl a appelé toutes les personnes de bonne volonté du monde entier, les individus, les institutions, la diaspora palestinienne, les fondations, à se joindre à l’UNRWA et à veiller à ce que les réfugiés palestiniens continuent à être soutenus et à ce que soit assuré le financement de l'Agence.

Mercredi, les Etats-Unis ont annoncé que leur contribution financière au budget de l'UNRWA pour 2018 sera de 60 millions de dollars. En 2017, la contribution totale des États-Unis au budget de l'agence onusienne était supérieure à 350 millions de dollars.

Les États-Unis ont toujours été le plus grand bailleur de fonds de l'UNRWA depuis le début de ses opérations en mai 1950. « Toutes les administrations américaines depuis le Président Truman ont soutenu et apporté un soutien fort, généreux et engagé à notre Agence », avait rappelé M. Krahenbühl.

L'UNRWA a pour mission de maintenir des services essentiels aux réfugiés de Palestine notamment en matière d'éducation et de santé. « L'accès de 525.000 garçons et filles à 700 écoles de l'UNRWA et leur avenir sont en jeu. L'enjeu est la dignité et la sécurité humaine de millions de réfugiés palestiniens qui ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence et d'autres formes de soutien en Jordanie, au Liban, en Syrie, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. L'accès des réfugiés aux soins de santé de base, y compris les soins prénataux et d'autres services vitaux, est en jeu. Les droits et la dignité de toute une communauté sont en jeu », avait précisé M. Krahenbühl.

(Extrait sonore : Pierre Krähenbühl, Commissaire général de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient, UNRWA)

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.