#IGF2017 : plaidoyer pour un équilibre entre lutte contre le terrorisme et respect des droits de l’homme

20 décembre 2017

Le 12e Forum sur la Gouvernance d’internet se poursuit au Palais des Nations à Genève. Des experts et des représentants de la société civile se sont penchés sur la problématique de la lutte antiterroriste et des libertés publiques, notamment sur les plates formes numériques.  De nombreux militants des droits de l’homme ont insisté sur la nécessité de trouver un équilibre entre la lutte contre le terrorisme et le respect des droits humains, pour mieux déjouer la menace djihadiste.

« Il ne faut pas réagir aux attaques terroristes sans prendre le temps de réfléchir et pour trouver un équilibre entre la sécurité et les droits de l’homme », a déclaré une activiste d’une organisation de défense des droits civils présente à Bruxelles, EDRi (European Digital Rights). Selon Maryant Fernandez Pérez, « il y a un équilibre à trouver car la lutte contre le terrorisme et le respect des droits humains sont deux objectifs très importants ». « Mais c’est important de laisser cette liberté d’expression dans l’espace numérique. Il ne faut pas adopter des mesures juste par la peur », fait-elle remarquer, faisant ainsi un plaidoyer sur ce subtil équilibre entre l’efficacité de la surveillance des citoyens et le respect des libertés publiques dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

(Interview : Maryant Fernandez Pérez, Conseillère principale en politiques pour une organisation de défense des droits civils présente à Bruxelles, EDRi-European Digital Rights ; propos recueillis par Alpha Diallo)

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.