La situation en RCA est marquée par des attaques et des abus graves par les groupes armés, déplore François Louncény Fall

13 décembre 2017

La situation globale en Afrique centrale demeure marquée par des tensions sociopolitiques, des difficultés économiques et des attaques et « abus horribles » perpétrés par des groupes armés contre les civils, a expliqué ce matin, devant le Conseil de sécurité,le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (BRENUAC), François Louncény Fall.

Mettant un accent particulier sur la situation en République centrafricaine (RCA), le chef de la BRENUAC s’est déclaré préoccupé les attaques et les abus graves perpétrés par des groupes armés. Il a jugé urgent que le processus de paix progresse, dans le cadre de l’Initiative africaine. François Louncény Fall a salué le lancement des activités du Panel des Médiateurs de l’Initiative africaine en République centrafricaine à la fin du mois de novembre dernier, suivi de ses premiers contacts avec des groupes armés actifs dans le pays.

« Il est maintenant important de ne pas perdre cet élan pendant la période cruciale à venir », a-t-il poursuivi, en soulignant la nécessité d’un engagement entier de la région dans le processus de paix. Cet engagement est vital, pas seulement pour soutenir politiquement l’Initiative africaine, mais aussi en vue d’apporter des réponses collectives aux dynamiques transfrontalières qui ont un impact sur le conflit centrafricain, notamment la transhumance et les trafics, a affirmé le Chef du BRENUAC.

Lors de son intervention, le Représentant spécial a aussi appelé à un redoublement des efforts pour régler de « manière holistique » la crise causée par Boko Haram, qui a toujours la capacité de mener des attaques et des « abus horribles ».

Au cours de son intervention, François Louncény Fall a aussi évoqué la situation au Tchad, en République du Congo, au Cameroun et au Gabon. Le Représentant spécial a aussi appelé à un redoublement des efforts pour régler de « manière holistique » la crise causée par Boko Haram, dans la région du Lac Tchad.

(Extrait sonore : François Louncény Fall, Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale, BRENUAC)

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.