Zimbabwe: le Secrétaire général de l'ONU appelle à résoudre les différends politiques par des moyens pacifiques

16 novembre 2017

Le Secrétaire général de l'ONU a souligné jeudi l'importance de résoudre les différends politiques par des moyens pacifiques au Zimbabwe, par le dialogue et conformément à la Constitution.

Dans un communiqué lu par son porte-parole, Stéphane Dujarric, António Guterres a appelé une nouvelle fois au calme et a dit qu'il suivait de près l'évolution du pays suite à la prise apparente de contrôle par des chefs militaires qui ont assigné à résidence le Président, Robert Mugabe.

« Le Secrétaire général se félicite des efforts entrepris par la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) pour faciliter une solution pacifique à la situation. Nous sommes toujours en contact avec le président de la Commission de l'Union africaine et les dirigeants régionaux pour soutenir ces efforts ", a déclaré le porte-parole du chef de l’ONU.

António Guterres a réitéré l'engagement de l'ONU à continuer de soutenir les efforts nationaux du Zimbabwe pour consolider la gouvernance démocratique.

(Mise en persepctive : Cristina Silveiro)

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.