« A bas les violences sexuelles en RDC! »

15 mai 2015

Cette semaine Jeanine Mabunda, la Représentante personnelle du Président sur la violence sexuelle et le recrutement d'enfants de la République démocratique du Congo (RDC) est l'invitée d'Escale, pour parler de la lutte contre les violences sexuelles que mène le gouvernement.

Jeanine Mabunda explique comment son pays, jadis présenté comme ‘la capitale du viol’, a entrepris de nombreuses initiatives pour lutter contre ce crime depuis son retour à la paix stable, fin 2013.

En l’espace de deux ans, la RDC a condamné quelque 187 soldats et officiers de son armée, dont un général, et a créé le poste de Représentante sur la violence sexuelle et le recrutement d'enfants.

Aussi Jeanine Mabunda explique qu'en un an son pays a vu une baisse de 33% des cas enregistrés de violences sexuelles et que cette amélioration est dûe au leadership et au volontarisme collectif de la nation congolaise.

Selon la Représentante personnelle, pour arriver à ces résultats, la RDC s'est penchée sur le rôle des forces de sécurité, en améliorant l'accès à la justice, en luttant contre l'impunité ainsi qu'en procédant à la sensibilisation des populations comme des militaires.

La Représentante revient également sur les efforts menés par rapport à la réparation des victimes et au changement des mentalités y compris le lancement de la campagne « Briser le silence » ainsi que la mise en place d'un numéro vert pour informer toute victime de ces violences des mesures à prendre et des recours à sa disposition.

Interview

Jeanine Mabunda, la Représentante personnelle du Président de la RDC sur la violence sexuelle et le recrutement d'enfants.

Interview, présentation et production : Cristina Silveiro

Production : Florence Westergard

Prise de son : Carlos Macias

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.