Lutte contre le terrorisme: former des imams de l'Islam pour la paix et de tolérance

28 novembre 2014

Avec la montée des courants violents de l’Islam dits « takfiri », dont le groupe armé "Etat islamique en Iraq et au Levant" (EIIL) et les combattants terroristes étrangers qui l’accompagnent, la communauté internationale s’est dotée cet automne d’une résolution du Conseil de sécurité pour lutter contre les combattants terroristes étrangers et les courants extrémistes qui les entrainent.

Au-delà des ripostes militaires ou financières, la résolution prévoit un volet de prévention. C’est dans cet esprit que le Comité contre le terrorisme du Conseil de sécurité a tenu une session spéciale mettant en exergue le programme de formation des imams au Maroc. Ce Programme de formation prône un islam "authentique», « ouvert et tolérant », ancré dans l’histoire commune de la région.

En septembre 2013, le Mali et le Maroc ont signé, une convention prévoyant la formation de 500 imams maliens. Le Ministre des affaires religieuses et du culte du Mali, Thierno Hass Diallo, était récemment devant la Comité du Conseil de sécurité pour expliquer cette concention.

Thierno Hass Diallo revient sur les principes de l’islam « authentique » et sur la diversité de son pays.

Interview :

Thierno Hass Diallo, Ministre des affaires religieuses et du culte du Mali

Interview et production : Cristina Silveiro

Collaboration : Priscilla Lecomte

Mixage : Carlos Macias

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.