Suite au Sri Lanka, l’ONU s’engage à améliorer sa réponse aux situations de conflit

23 novembre 2012

Cette semaine dans Escale l’ONU fait son autocritique et s’engage à améliorer sa réponse aux conflits.

De 2008 à 2009, les forces gouvernementales du Sri Lanka ont combattu les rebelles Tamouls. On estime que ce conflit a fait environ 100.000 morts, dont 40.000 au cours des derniers mois d’affrontements.

Le rôle des Nations Unies pendant ce conflit a été fortement critiqué. Le Secrétaire général a commandité un rapport interne pour déterminer les déficiences de l’Organisation et tenter d’apporter des améliorations.

Ce rapport vient d’être publié et l’ONU s’est engagée revoir complètement ses procédures. Charles Petrie, le chef du panel indépendant qui a mené l’enquête, est l’invité d’Escale cette semaine.

Interview :

Charles Petrie, Président du groupe de contrôle interne sur le rôle des Nations Unies au Sri Lanka en 2009 ; propos recueillis par Cristina Silveiro

Interview, présentation et mixage : Cristina Silveiro

Ingénieur de son : Peter Kurisko

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.