PNUE : une croissance plus verte pour lutter contre la pauvreté

26 août 2011

Dans un rapport publié cette année, le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) établit qu'investir 2 % du PIB mondial dans dix secteurs clés permettrait de mettre en œuvre la transition vers une économie verte caractérisée par de faibles émissions de carbone et l'utilisation efficace des ressources.

Les dix secteurs que le rapport juge essentiels au verdissement de l’économie mondiale sont les suivants : agriculture, bâtiment, offre énergétique, pêche, foresterie, industrie, tourisme, transport, gestion des déchets et eau. Selon cette étude, une économie verte est pertinente non seulement pour les économies plus développées mais elle constitue également un catalyseur essentiel de croissance et d’éradication de la pauvreté dans les pays en développement, où près de 90 % du PIB généré par les populations pauvres dépendent de la nature ou du capital naturel tel que les forêts et l’eau douce.

Le rapport « Vers une économie verte : pour un développement durable et une éradication de la pauvreté » met également en avant les possibilités considérables que présenterait le découplage de la production de déchets de la croissance du PIB, y compris en termes de récupération et de recyclage.

Invité: Christophe Bouvier, Directeur du bureau européen du PNUE

Interview : Alpha Diallo

Présentation : Jean-Pierre Amisi Ramazani

Production : Frédéric Choinière

Ingénieur du son : Carlos Macias

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.