Enfants soldats : lutter contre ce fléau

2 juillet 2010

Radika Coomaraswamy, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants dans les conflits armés participait à cette rencontre pour rendre compte de l'évolution actuelle sur le terrain de cette épineuse question.

Elle a appelé le Conseil de sécurité à s'engager en faveur de sanctions fermes à l'encontre, non seulement des organisations étatiques ou non-étatiques qui enrôlent des enfants, mais aussi des individus qui ont tué, mutilé, violé ou abusé sexuellement des enfants.

Cet appel donnait suite aux recommandations contenues dans le rapport du 21 mai dernier du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon sur les enfants dans les conflits armés.

Chaque année, environ 250 000 enfants de moins de 16 ans se retrouvent dans les rangs des groupes armés en tant qu'enfants soldats. Dna l'interview qu'elle a accordée à Cristina Silveiro, Rosali Azar, Chargée de programme au Bureau de la Représentante spéciale de Ban ki-moon pour les enfants dans les conflits armées, revient sur le phénomène d'enfant soldat, ses causes et ses conséquences et sur les mesures prises par les États membres des Nations Unies et le Conseil de sécurité pour combattre ce phénomène et sanctionner les groupes armés qqui recrutent des enfants dans leurs rangs...

Extraits sonores :

Radika Coomaraswamy, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants dans les conflits armés.

Manju Gurung, ancienne enfant soldat du Népal.

Mise en perspective de Jean Pierre Amisi Ramazani

Interview de Rosali Azar, Chargée de programme au Bureau de la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants dans les conflits armés.

Production, textes et présentation Maha Fayek

Interview : Cristina Silveiro

Réalisation : Israa Hamad

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.