Autonomisation de la femme africaine : le long chemin

4 juin 2010

« Un pas important a été franchi en mettant à l'ordre du jour la question de la femme, mais les Etats n'ont pas été à la hauteur des engagements forts pris à Beijing », a déclaré Doumbia Mama Koité. « Sur la question de la santé maternelle et infantile, du respect de leurs droits, de leur représentativité au sein des instances de décisions, il reste beaucoup à faire », a-t-elle déploré.

S'agissant de la controverse née au Mali de l'adoption du Code de la famille, qui selon ses détracteurs accorde de nombreux privilèges aux femmes, Doumbia Mama Koité s'est dit consternée. Elle affirme néanmoins comprendre le sens de ces manifestations qui selon elle, sont le résultat d'un déficit d'informations mais aussi d'instruction de ses organisateurs.

Invitée : Doumbia Mama Koité, présidente du Réseau de développement et de communication des femmes africaines (FEMNET)

Interview et présentation : Martial Assème

Production et mixage : Cristina Silveiro

Ingénieur de son : Carlos Macias

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.