RDC : les priorités du déminage et de la sécurité alimentaire

26 février 2010

Le magazine de la Radio des Nations Unies s'intéresse cette semaine au travail inlassable du Centre de coordination de l'action contre les mines des Nations Unies (UNMACC), dirigé par Harouna Ouedraogo, particulièrement à l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Plus que les mines, le centre procède surtout à la neutralisation des engins non explosés. Il essaie de sensibiliser les populations aux dangers de ces engins qui entravent le rapatriement et la réinsertion des centaines de milliers de personnes déplacées par les longues années de conflit. Des opérations de déminage ont également été réalisées par la Mechem, une société de déminage privée.

Ces opérations de déminage ont non seulement permis de prévenir les risques d'explosion, mais elles ont aussi libéré des terres pour l'agriculture et sécurisé bon nombre de routes ainsi qu'une source d'eau vitale pour les activités quotidiennes des villageois. Ce qui concourt à la sécurité alimentaire, un objectif que poursuit notamment le ministère de l'église du Christ au Congo pour les réfugiés et les secours (ECC/ MERU), dirigé par le Pasteur Dominique Mukanya, l'autre interlocuteur de ce magazine.

Interviews :

-Harouna Ouedraogo, Directeur des programmes au Centre de coordination de l'action contre les mines des Nations Unies (UNMACC).

-Pasteur Dominique Mukanya, Directeur national du ministère de l'église du Christ au Congo pour les réfugiés et les secours (ECC/ MERU)

-Interviews : Jean-Pierre Amisi Ramazani

-Présentation : Jérôme Longué

-Prise de son : Carlos Macias

-Production : Cristina Silveiro

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.